L'ENTREPRENEURIAT

Pratiquer son sport, sa passion au plus haut niveau est une chance. Une chance que peu de personnes ont et qui malheureusement ne dure qu’un temps (une bonne dizaine d’années pour les plus chanceux). Axel a choisi de commencer à entreprendre tôt grâce aux bons conseils de son entourage. Aujourd’hui, Axel est impliqué dans plusieurs projets. Il est ambassadeur et co-fondateur de la startup Heex et a investi dans plusieurs sociétés.

Plusieurs raisons l’ont conforté dans ce choix :

« Premièrement, cela m’a permis de mettre à mal mon esprit compétitif en dehors des terrains.

Deuxièmement, étant donné que la carrière d’un sportif est relativement courte et incertaine à l’échelle d’une vie, c’est aujourd’hui que je dois tirer profit de mon environnent, des ressources auxquelles j’ai accès, sans oublier qu’il est plus facile de susciter la sympathie lorsque ma carrière a le vent en poupe.

Une autre des raisons qui m’a poussé à entreprendre est tout simplement mon caractère. De nature très curieuse et doté d’une très forte envie d’apprendre, être un entrepreneur me permet d’enrichir considérablement mes connaissances (investissements, finance, marketing, communication, digital…), mon caractère (gérer une équipe, leadership) et surtout de développer un autre savoir dans des domaines variés dans lesquels je serai amené à opérer (Cryptomonnaies, pétrole, transport, hôtellerie, mode, immobilier…). De manière générale il faut donc avoir une certaine ouverture d’esprit et ne pas hésiter à s’intéresser à tout.

Enfin c’est une manière d’optimiser mon temps libre de manière prolifique et de commencer à préparer mon après-carrière.

Comme toute nouvelle occupation il faut se mettre à niveau : lire énormément et prendre des notes. C’est pourquoi j’ai décidé de renouer avec le système éducatif en participant au programme de Luxury Management de la Summer School d’HEC lors de l’été 2018. »

axel-toupane-entrepreneur
axel-toupane-entrepreneur-hec-3
axel-toupane-entrepreneur-hec-2
axel-toupane-entrepreneur-hec-1
axel-toupane-entrepreneur-hec-4

More Than a Simple Summer School

« Usually at this time of the year, as a professional basketball player, I am either locked in the gym to work on my craft, in the weight room trying to get bigger or on the track and field chasing the best time! This summer has been a little bit different, I decided to go back to school. I used my resources (playing for the French national team allows you to get a “formation” for free) to apply for HEC summer school. »

Read more on HEC.fr : MORE THAN A SIMPLE SUMMER SCHOOL

D’athlète de la NBA à investisseur, comment ma vie a pris un tournant décisif

« Avril 2016, ma saison chez les Denver Nuggets se termine. Je viens de réaliser mon rêve de gosse : intégrer la meilleure ligue du monde : la NBA. Apaisement, satisfaction, bonheur, et fierté étaient les sentiments qui m’habitaient. Je venais de concrétiser le travail et la persévérance d’une petite dizaine d’années et, en continuant de la sorte,  je serais en position de gagner assez d’argent pour vivre une retraite on ne peut plus paisible sans vraiment avoir besoin de me remettre à travailler un jour.

Cependant cette vision de mon après carrière a été totalement bouleversée lors d’un déjeuner avec mon meilleur ami Bruno sur la terrasse du restaurant les Deux Magots à Paris. Je jouais simplement au Basket lorsqu’il me proposa d’investir dans sa startup… »

Suite de l’article sur Maddyness : D’ATHLETE NBA A INVESTISSEUR

axel-toupane-entrepreneur-greenlux-car
axel-toupane-entrepreneur-heex-1

Pourquoi j’ai choisi la Lituanie pour lancer ma startup

« Avec Heex, nous voulons répondre à trois grandes problématiques : la pollution, les accidents de voitures et le trafic. Nous souhaitons démocratiser les voitures électriques, les voitures autonomes et enfin les trajets partagés. À long terme, l’objectif est de créer une interface permettant de gérer une voiture autonome à distance. Pour l’instant, les véhicules autonomes ne pouvant rouler que sous certaines conditions, nous nous concentrerons sur la création d’une application au service des voitures électriques. Nous avons décidé de baser notre projet sur la blockchain. »

Suite de l’article sur Maddyness : POURQUOI J’AI CHOISI LA LITUANIE POUR MA START-UP